ACDI Sète

Je suis de retour de Sète où j’ai participé à la première assemblée des chefs de départements informatique (ACDI) en présentiel depuis 2 ans. Quel plaisir de revoir – enfin – les collègues « pour de vrai ». Cette réunion a permis d’avancer sur le BUT informatique, mais aussi d’échanger sur les premiers retours d’expérience depuis la rentrée 2021. Comme souvent, l’ACDI a été intéressante et instructive. Un grand merci aux organisateurs !

Des réunions toute la journée

Comme souvent à la rentrée, j’ai enchaîné les réunions aujourd’hui, avec notamment un comité de direction de l’IUT le matin et une assemblée des chefs de départements informatique l’après-midi. Le BUT informatique a été une fois de plus un de nos principaux sujets de discussion. Lors du conseil d’IUT auquel je n’ai pas pu participer, le directeur de l’IUT a annoncé ma nomination comme chargé de mission à la direction du département, faute de candidat. Un nouvel appel à candidatures sera lancé en 2022 afin de trouver – enfin – un successeur. En attendant, je vais continuer à gérer du mieux possible le département informatique, avec pour principal objectif la poursuite de la mise en place du BUT. Je remercie la direction de l’IUT et l’équipe du département informatique pour leur confiance et pour leur soutien.

Repas de rentrée et conseil de département du 30 septembre 2021

Le département informatique a organisé ce midi un repas de rentrée. Quel plaisir de se revoir – enfin – autour de la même table ! Un conseil de département a eu lieu dans l’après-midi pour discuter notamment de la rentrée et du BUT informatique. Bonne rentrée à toutes et à tous !

C’est la rentrée…

Lundi dernier, c’était la réouverture de l’IUT. Avant l’arrivée des étudiants de première année ce vendredi, on s’occupe des dernières soutenances, des ultimes dossiers à traiter sur Parcoursup et des préparatifs de la rentrée. Bonne reprise à toutes et à tous !

Dernières réunions

J’ai participé aujourd’hui aux dernières réunions de cette année universitaire, avec notamment un jury et un conseil d’IUT sur le campus de Sénart. Félicitations à Jérôme Lacœuilhe qui a été élu par les administrateurs comme nouveau directeur de l’IUT Sénart Fontainebleau pour un mandat de 5 ans ! Il me reste encore quelques RDV la semaine prochaine puis je serai en vacances. Après une année universitaire sur fond de crise sanitaire et de préparation à marche forcée de la première année de BUT pour la rentrée prochaine, je pense que toute l’équipe du département a besoin de repos. Comme l’an dernier, je vais profiter des congés pour passer du moment avec la famille et des amis et pour me déconnecter.

Bonnes vacances estivales !

Fin de mandat en vue…

Mon mandat de chef de département se termine le 31 octobre prochain. J’ai annoncé aujourd’hui à mon équipe que je ne serai pas candidat à ma propre succession.

J’ai l’impression d’avoir déjà fait bien plus que les trois années prévues ! On peut dire que ce deuxième mandat a été totalement différent du premier que j’ai réalisé en 2010-2013, avec beaucoup de surprises, mais aussi un contexte difficile à gérer. Tout d’abord, la direction de l’IUT m’a confié la mission de créer le nouveau département MMI à Sénart. C’était un projet très motivant que j’ai soutenu immédiatement. Le problème, c’est que ma mission qui ne devait durer que 8 mois, le temps de mettre en place le nouveau DUT MMI pour la rentrée 2019, s’est prolongée pendant toute l’année universitaire 2019-2020, faute de pouvoir nommer tout de suite la nouvelle responsable qui était envisagée. Je me suis donc retrouvé à gérer deux départements en même temps pendant une année complète.

Sur cette même période, est arrivée une crise sanitaire que personne n’avait vu venir : la fameuse COVID-19 ! Entre mars et juillet 2020, l’IUT est resté fermé aux étudiants et tous les enseignements ont dû être réalisés à distance. Pendant toute l’année universitaire 2020-2021, on n’a cessé de s’adapter aux différentes mesures restrictives et autres circulaires afin de continuer à pouvoir assurer une partie des enseignements sur place. D’un point de vue logistique, il a fallu trouver des solutions ad hoc au fur et à mesure que les problèmes se présentaient. Cette crise sanitaire a été difficile pour tout le monde, que ce soit pour les étudiants, les personnels administratifs et les enseignants.

Pour couronner le tout, le Ministère a mis la pression pour que le nouveau programme du BUT soit opérationnel dès la rentrée 2021. Rien qu’en cette année 2020-2021, l’assemblée des chefs de départements informatique a organisé une dizaine de réunions, toutes en distanciel, afin de pouvoir définir le référentiel de compétences et le programme de première année du BUT informatique.

J’espère que cela ne surprendra personne, mais après trois années comme ça, je commence à fatiguer. Il faut bien le reconnaître, je suis devenu un dinosaure, j’ai déjà fait deux mandats de chef de département et assuré de nombreuses responsabilités ces dernières années. Avec l’arrivée du BUT qui va transformer toutes nos anciennes habitudes à l’IUT, il me semble important de renouveler la direction du département afin d’aborder cette nouvelle étape, avec des idées neuves et de nouvelles approches. Je continuerai bien entendu à assurer la continuité de la gestion du département jusqu’à la nomination d’un successeur.

J’en profite pour remercier les collègues pour leur soutien et pour leur engagement pendant toutes ces années. La vie d’un département ne serait rien sans un travail d’équipe. C’est d’autant plus vrai dans une période comme nous venons de la vivre, en pleine crise sanitaire.

Une journée bien remplie

Il y a des journées comme ça où on enchaîne les réunions et les rendez-vous. Ce matin, j’ai participé à une assemblée des chefs de départements informatique (ACDI) en visioconférence où on a fait un nouveau point sur le BUT. Les programmes de première année sont d’ailleurs parus au bulletin officiel aujourd’hui. Celui du BUT informatique se trouve dans l’annexe 17. Pendant la pause de midi, j’ai traité différents dossiers en suspens. J’ai participé ensuite à un comité de direction de l’IUT où on a également fait – entre autres – le point sur l’avancement du BUT. Enfin, j’ai assisté à deux soutenances de stage DUT2. Côté météo, c’était la deuxième journée avec des températures élevées avant les orages prévus ces prochaines heures. Pas mécontent d’être au calme chez moi ce soir après cette journée bien remplie…

Conseil de département du 3 juin 2021

Le conseil du département informatique d’aujourd’hui a permis d’avancer sur la mise en place de la première année du BUT informatique à la rentrée de septembre. Tout d’abord, l’équipe du département a voté à l’unanimité l’adaptation des volumes horaires des ressources pour l’année universitaire 2021-2022. Il n’y a pas de modification majeure par rapport au programme national, il s’agit essentiellement d’une déclinaison des horaires hebdomadaires pour les semestres 1 et 2. Ce travail va permettre de construire les maquettes et les grilles de modalités de contrôle pour la CFVU de l’université. Ensuite, l’équipe a discuté de l’organisation des SAé (situations d’apprentissage et d’évaluation), une des nouveautés du BUT. La réunion a été intéressante et constructive. Un grand merci aux collègues pour leur participation !

Séminaire BUT informatique

Aujourd’hui, le département informatique a organisé un séminaire interne pour travailler sur la mise en place de la première année du BUT informatique à la rentrée de septembre 2021. Après une introduction en session plénière, les collègues se sont répartis en groupes de travail par grands champs disciplinaires afin de discuter des contenus pédagogiques et de l’organisation par semestre pendant l’année universitaire 2021-2022. Un grand merci à tous les participants ! Il me semble que cette réunion a été constructive et a permis de bien avancer. Il nous reste maintenant à travailler plus en détail sur la mise en œuvre des situations d’apprentissage et d’évaluation (SAé), une des nouveautés de la réforme du BUT. Ce point sera abordé lors du prochain conseil de département prévu le 3 juin 2021.

Pas de changement pour les universités

D’après les annonces de jeudi dernier sur la crise COVID-19, les activités vont reprendre progressivement en quatre étapes (3 mai, 19 mai, 9 juin, 30 juin) en fonction de la situation sanitaire à ces dates. Depuis aujourd’hui, il n’y a plus de restriction de déplacement en journée, mais le couvre-feu reste maintenu. Concernant les universités, rien ne change, on va continuer sur le même mode de fonctionnement avec quelques enseignements en présentiel chaque semaine et une jauge à 50%. A priori, on restera sur le même rythme jusqu’à la fin de l’année universitaire. On nous annonce maintenant une rentrée à 100% en présentiel en septembre. Tant mieux si c’est possible ! A mon avis, ce sera le virus qui décidera pour nous… Au jeu des prédictions, on a appris qu’il valait mieux être prudent avec la COVID-19. En attendant d’en savoir plus, on assure la continuité pédagogique et on continue à être vigilants sur les gestes barrières. Prenez soin de vous !