ACDI La Rochelle

Je reviens de La Rochelle où j’ai participé à la dernière assemblée des chefs de départements informatique (ACDI). Hormis un retour plutôt chaotique en raison de la tempête Miguel qui a provoqué de nombreux dégâts et des retards en cascade dans les trains, le séjour s’est très bien passé. Un grand merci aux collègues du département informatique de l’IUT de La Rochelle pour leur accueil ! Cette ACDI a été l’occasion de discuter des dernières nouvelles concernant les probables évolutions du DUT. Une motion a d’ailleurs été votée à l’unanimité aujourd’hui pour exprimer notre inquiétude au sujet d’une possible dissolution du DUT dans une licence professionnelle modifiée. Affaire à suivre…

Pas si mal au bout du compte…

Me voilà arrivé à La Rochelle pour une assemblée de chefs de départements. Quelle surprise en lisant les dernières nouvelles de mon université sur la newsletter hebdomadaire : dans le nouveau projet d’établissement approuvé par les instances de l’UPEC la semaine dernière, on retrouve les 5 axes stratégiques qui avaient été tant décriés lors la précédente présidence. Ces axes transversaux étaient pourtant le résultat de nombreuses discussions lors de séminaires organisés les 2 novembre 2016, 24 mars 2017 et 8 décembre 2017, sans compter les groupes de travail réunis par les animateurs de chaque axe. Je me souviens d’ailleurs que le doyen de la faculté de médecine de l’époque (l’actuel Président de l’université) et un autre doyen avaient demandé auprès du Président et de son VP CA un rendez-vous en urgence ; ainsi, le 1er juin 2017, avions-nous reçu deux doyens très inquiets de voir l’université se disperser dans de trop nombreux axes « pas assez visibles ». Deux ans après, je me réjouis de constater que ces mêmes axes sont repris pratiquement à l’identique dans le nouveau projet d’établissement pour les 5 années à venir : (i) Santé, société, environnement, (ii) Transformations sociales, inégalités et résistances, (iii) Savoirs et pratiques en éducation et en formation, (iv) Numérique : sciences et pratiques, (v) Francophonies et plurilinguismes.

Week-end dans les régions Hauts-de-France et Normandie

Après une semaine où Parcoursup a occupé la majeure partie de mon temps, j’ai fait une pause détente ce week-end dans les régions Hauts-de-France et Normandie, notamment à Beauvais et à Forges-les-Eaux. A Beauvais, j’ai fait la découverte du MUDO, situé dans l’ancien palais épiscopal non loin de la cathédrale, avec en ce moment une très belle exposition sur les céramiques dans le cadre étonnant d’une salle sous la charpente. En Normandie, j’ai visité le Musée des arts et traditions normands, dans le château de Martainville, dont la collection est très intéressante. De retour en Ile-de-France ce soir…

 

Une journée à Paris

Aujourd’hui, je suis allé à Paris pour une escapade gourmande et culturelle. Direction le quartier de la Porte Saint-Denis : j’ai déjeuné au Bouillon Julien, avec ses décors « art nouveau » magnifiques. Ensuite, je suis retourné au Musée des arts et métiers, dont je ne me lasse jamais. Je ne sais plus combien de fois j’ai pu le visiter, c’est à chaque fois une nouvelle découverte. Il y a une exposition temporaire sur les unités de mesure jusqu’au 5 mai. En résumé, une belle journée pour oublier la grisaille du moment !

 

Réunion DISCONT au LORIA Nancy

Je viens de passer deux jours au LORIA à Nancy pour une réunion du projet de recherche ANR DISCONT. Ce projet a pour objectif d’étudier l’intégration de modèles discrets et continus dans le cadre de la modélisation de systèmes cyber-physiques, comme des drones, des véhicules autonomes ou des robots. Cette réunion a été l’occasion pour moi de revoir certain.e.s collègues avec qui j’avais déjà travaillé il y a quelques années. La visite du Creativ’Lab, une plateforme du LORIA dédiée aux recherches expérimentales sur les systèmes cyber-physiques, était particulièrement intéressante. Un grand merci aux collègues du LORIA pour leur accueil à Nancy.

 

Musée d’archéologie de Saint-Germain-en-Laye

J’ai visité aujourd’hui le Musée d’archéologie nationale à Saint-Germain-en-Laye. C’est seulement la deuxième fois que j’y suis allé. Ma première visite remonte à plus de 25 ans et je dois bien reconnaître que je ne me souvenais plus des collections présentées. Le château a été complètement rénové ces dernières années et le résultat est splendide. Quant aux collections, elles sont présentées de manière plus moderne au premier étage. Le second étage reste à rénover et j’ai hâte de voir le résultat une fois les travaux terminés. Les jardins entourant le château valent également le détour.

 

Nouveau département MMI à la rentrée 2019

IMG_5189

Conférence de presse de F. Vidal le 20 février 2019

Cet après-midi, j’ai assisté à Créteil à la conférence de presse de la Ministre Frédérique Vidal concernant le plan IUT Ile-de-France. A cette occasion, la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a annoncé la création de 950 places supplémentaires pour les étudiants et les étudiantes dans les IUT d’Ile-de-France, dont 350 rien qu’à l’UPEC.

C’est une très bonne nouvelle pour les deux IUT de l’UPEC qui vont ainsi ouvrir 4 nouveaux départements et 1 nouvelle option dès la rentrée de septembre 2019 : Gestion des entreprises et des administrations (GEA) à l’IUT Créteil-Vitry, sur le campus de Vitry ; Génie biologique, Génie civil, Métiers du multimédia et de l’internet (MMI), ainsi que l’option Gestion urbaine de Carrières sociales à l’IUT Sénart Fontainebleau, sur le campus de Sénart.

Depuis quelques semaines, j’ai été nommé chef de projet MMI par le directeur de l’IUT et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que je m’investis dans cette belle aventure pour accompagner l’ouverture de cette nouvelle formation de DUT MMI à Sénart.