Message de soutien aux niçois

Toutes mes pensées ce matin vont aux niçois, après cette nuit d’horreur…

 

Réunion Formose à Aix-en-Provence

Je reviens d’une réunion du projet ANR Formose qui a eu lieu les 15 et 16 juin 2016, à ClearSy, à Aix-en-Provence. Le beau temps n’était pas au rendez-vous, mais cette rencontre a permis d’avancer sur le langage de modélisation et la méthodologie en cours de développement. Le projet avance !!!

 

Numéro 8 de 1024

Le numéro 8 de 1024, le bulletin de la Société Informatique de France, est en ligne. A lire, notamment, mon article sur l’enquête réalisée auprès des adhérents.

Bonne lecture !

 

Passeurs de science informatique

Les prochaines journées pédagogiques de la Société Informatique de France sont prévues les 7 et 8 juin 2016 à Lyon et auront pour thème : Toutes et tous passeurs de science informatique : comment s’y préparer ?

Pour plus d’informations, voir ici.

 

Adjoint de la vice-présidente du CA de l’UPEC

C’est officiel depuis le CA de ce matin, j’ai rejoint l’équipe de direction de l’UPEC, comme Assesseur en charge des Moyens et des Ressources humaines et comme Adjoint de la Vice-présidente du CA.

Une chose est sûre, je vais passer plus de temps à Créteil. C’est parti pour de nouvelles aventures !

 

Ma pire journée en tant qu’enseignant…

Ce matin, j’ai assisté aux obsèques d’un de mes étudiants. Cette triste nouvelle m’a beaucoup touché. Comme tout enseignant, j’espère le mieux pour mes étudiants, que la transmission du savoir et de mon expérience leur permettra de réussir leur vie professionnelle et personnelle, et que leur passage à l’IUT leur sera profitable pour construire un projet d’avenir. Ce jeune homme avait encore toute la vie devant lui. Voir un tel destin brisé a constitué probablement le pire moment de ma carrière. Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses proches.

 

Prendre du recul…

J’ai profité du week-end pour prendre un peu de recul et pour réfléchir sur ce que je souhaite faire dans les prochaines années. Ce n’est pas exactement ce que j’avais prévu au départ, j’aurais préféré agir dans mon domaine de prédilection, mais la situation ne permet pas toujours de faire ce qu’on veut. Je considère ici que l’intérêt général doit passer avant son propre intérêt. Il faut aussi essayer de prendre en compte les priorités du moment. Ce qui signifie qu’on va me retrouver là où on ne s’attend pas forcément à me trouver. Et ce ne sera pas la première fois que cela m’arrive, j’ai une certaine expérience en la matière !

Après plusieurs jours de réflexion, c’est donc décidé, je vais rejoindre la nouvelle équipe de direction de l’université. Cela impliquera un changement radical dans mon emploi du temps. Mais je sais aussi pertinemment que si je ne le faisais pas, j’aurais des regrets plus tard. Disons la vérité, j’aime bien me lancer régulièrement de nouveaux défis, j’ai besoin de ça pour éviter de tomber dans la monotonie.

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.