Rentrée 2018

Les vacances sont terminées, la reprise a lieu aujourd’hui à l’IUT. Pour le moment, seuls les étudiants de 2ème année du DUT Informatique sont présents ; la rentrée des étudiants de 1ère année aura lieu le lundi 3 septembre. Je compte profiter de ces premiers jours pas encore à plein régime pour finaliser certains TP des prochaines semaines. Je participerai aussi à des soutenances de stages. L’enseignement est ce qui m’a manqué le plus pendant mes deux années de mandat au sein de l’équipe présidentielle. J’ai hâte de retrouver les étudiants. Bonne rentrée à toutes et à tous !

 

Un petit séjour en Bretagne

Une panne de voiture à mon retour d’Italie a contrarié mes plans pour le mois d’août. Comme on dit, il y a toujours des imprévus ! J’ai tout de même eu l’occasion de partir quelques jours en Bretagne cette semaine et j’en garde plein de beaux souvenirs.

 

Séjour en Italie

De retour après une quinzaine de jours passés à Milan et en Toscane, dans les endroits qui ont marqué mon enfance. Un grand merci à tous les cousins et amis de la famille qui m’ont accueilli, cela m’a rappelé plein de bons souvenirs. Ciao !

 

Départ à la retraite KV

Séquence émotion cet après-midi à Fontainebleau : nous avons fêté le départ à la retraite de notre collègue Kostya. Après 24 années passées à l’IUT, son départ va laisser un grand vide. Nous n’étions pas toujours d’accord, mais c’était intéressant de comparer nos points de vue. J’ai travaillé avec lui pendant 10 ans et il m’a, pour ainsi dire, appris tout ce qui était vraiment utile en architecture, système, réseau. Kostya a aussi une passion pour la photo, il savait nous la faire partager. Pour l’occasion, de nombreux anciens étudiants ont fait le déplacement. Merci à toutes et à tous pour votre présence. Et surtout, merci Kostya !

 

Premiers résultats

Les résultats des élections aux conseils centraux de l’UPEC viennent d’être publiés en ligne. Comme on pouvait s’y attendre, la multiplication des listes a eu pour effet de disperser les voix. La même liste, Ensemble pour l’UPEC, arrive tout de même en tête aux collèges A et B du conseil d’administration (CA). L’élection des trois dernières personnalités extérieures du CA aura lieu le 12 juillet prochain. L’élection du président ou de la présidente est prévue début septembre. Le plus dur reste donc à faire. Le nouveau président ou la nouvelle présidente devra rassembler au-delà de son propre camp pour pouvoir obtenir une majorité stable au CA et au conseil académique (CAc). En effet, si la liste arrivée en tête dans les collèges des enseignants-chercheurs du CA parvient à faire élire son candidat, la majorité sera courte au CA et le nouveau président sera minoritaire au CAc. Si les autres listes décident de faire alliance (c’est ce qui s’était passé en 2016), elles peuvent avoir une chance de l’emporter, mais là aussi, la majorité sera courte au CA et la question de la cohérence interne de la future équipe se posera. En revanche, une majorité stable pourrait se dégager au CAc avec cette configuration. Affaire à suivre…

 

Observateur

La campagne pour le renouvellement des conseils centraux de l’UPEC a commencé ! Cette fois-ci, je suis un observateur. Malgré les sollicitations, je n’ai pas souhaité faire partie d’une liste. D’une part, j’ai décidé de me mettre en retrait depuis la démission de l’équipe présidentielle en février dernier. D’autre part, il me semble qu’il y a trop d’intérêts personnels dans cette campagne, ce que je regrette, alors que l’intérêt général devrait reprendre le dessus.

Comme je l’anticipais, de nombreuses listes ont été déposées. Concernant les enseignants et les enseignants-chercheurs, il y a 3 listes pour le collège A et 4 listes pour le collège B du conseil d’administration (CA) :

On pouvait se plaindre de la division du précédent CA, mais elle était le reflet de la réalité du terrain. Avec toujours autant de listes en présence, tout semble laisser présager que le nouveau CA élu les 27 et 28 juin prochains sera également éclaté. Le risque est donc d’arriver à la même situation de blocage qu’en avril dernier. Il faut espérer que non. Pour pouvoir l’emporter, le prochain président devra être consensuel et arriver à rassembler au-delà de son propre camp.

 

Musée de la Renaissance

Cela faisait plusieurs années que je souhaitais aller visiter le musée de la Renaissance à Ecouen, c’est désormais chose faite ! Les collections présentées sont très intéressantes, avec notamment de très belles tapisseries du XVI siècle. La visite permet également d’avoir un aperçu des appartements du château qui a été construit pour Anne de Montmorency. Plutôt méconnu du grand public, le musée vaut le détour.